1. Accueil
  2. Docs
  3. PLANIPSY
  4. Documentation utilisateur
  5. Création d’une nouvelle Mesure de soins sans consentement

Création d’une nouvelle Mesure de soins sans consentement

nécessite le droit : Ajouter des nouveaux patients

Pour ajouter un patient dans l’application, il faut aller dans le menu Patient (qui liste tous les patients actuellement pris en charge avec la possibilité de rechercher), puis cliquer sur le bouton correspondant à la méthode souhaitée, idéalement le bouton le plus à gauche possible. Selon le paramétrage de votre établissement, certains de ces boutons pourraient ne pas être disponibles.

Proposition automatique GAM

Cette fonctionnalité ne détectera que les patients pour lesquels un article de Loi relatifs aux SSC a été saisi dans la GAM et transmis à PlaniPSY.

Si PlaniPSY détecte au moins un patient éligible, le bouton sera souligné en orange. Le nombre de mesures auto détectées est affiché entre parenthèses dans le bouton.

En cliquant sur le bouton, l’application vous affichera la liste des propositions, cliquez sur le patient de la liste, pour créer la mesure.

Le nombre de jours limite pour proposer les nouvelles Mesure est modifiable dans les Paramètres généraux de PlaniPSY.

Rechercher dans la GAM

En cliquant sur le Bouton « RECHERCHER DANS LA GAM », vous serez alors dirigé vers un écran de recherche dans lequel pour pourrez spécifier le nom, prénom, la date de naissance, l’IPP ou le numéro de dossier du patient que vous recherchez.


En cliquant sur “VALIDER” une liste affichera les résultats de la recherche.

Il vous suffira alors de sélectionner le bon patient pour être ensuite dirigé vers l’écran de création de mesure pour le patient choisi.

Création manuelle

Après avoir renseigné le numéro Mesure (obligatoire) + le numéro de dossier administratif (facultatif mais utile pour la récupération des données de la GAM) + l’IPP (Identitifant Permanent du Patient). Il faut enregistrer les données administratives qui seront ensuite utilisées pour positionner les échéances et générer les documents.

Selon le paramétrage de l’application, le numéro de Mesure pourra être affecté automatiquement par PlaniPSY ou saisi manuellement par l’utilisateur (habituellement, en cas de saisie manuelle, c’est le numéro de registre qui est utilisé, mais cela peut-être n’importe quel identifiant dès lors que ce numéro est unique pour chaque mesure de soins sans consentement). Il est également possible (selon le paramétrage de l’application) de laisser PlaniPSY renseigner le numéro automatiquement par un identifiant de mesure séquentiel que l’application attribuera, puis de venir modifier cet identifiant plus tard.

Si la GAM envoie les informations d’identité/mouvements à PlaniPSY, alors les informations suivantes pourront être préremplies sur simple saisie du numéro de dossier ou IPP.

Sur cet écran il faut :

  • déclarer la modalité de soins : La sélection du bon article de Loi permettra de calculer correctement les échéances tout au long de la mesure de soins sans consentement.
  • choisir la bulle représentant l’avancement dans la prise en charge en cas de reprise de données. En cas d’admission simple, il suffit de laisser la bulle par défaut sur HC 72 premières heures. Les autres bulles permettent de renseigner un patient provenant d’un transfert pour lequel la mesure de soins serait déjà dans un stade avancé.
  • indiquer les dates et heures d’admission et de début de la mesure de prise en charge sous contrainte. (Ces dates seront ensuite utilisées pour calculer les échéances du patient.
  • indiquer l’UF dans laquelle est présent le patient, cela permettra aux utilisateurs de concentrer ensuite leur travail en filtrant par UF ou par service ou pavillon.

Après validation, nous sommes redirigés automatiquement vers l’écran de saisie/validation des variables complémentaires du patient. (voir section dédiée aux “variables de niveau patient” dans la section relative aux documents)

Pour afficher les échéances créées pour le patient, cliquer sur l’onglet Échéances de la fiche patient.

La visibilité et la capacité de validation des différentes échéances peuvent être finement paramétrées. Chaque type d’échéance possède son propre droit en lecture / écriture

Par défaut PlaniPSY permet aux utilisateurs administratifs de modifier/valider les échéances d’audience, collèges, ainsi que les décisions. 

Les utilisateurs médicaux peuvent de leur côté modifier/valider les échéances  avis médicaux et les certificats médicaux, ils peuvent également visualiser en lecture seule les dates de collège et audience. 

Ces comportements par défaut peuvent être adaptés pour répondre aux besoins particuliers de chaque établissement. Il est également possible de définir des droits différents de ces groupes pour des utilisateurs particuliers.

Nous retrouvons sur cet écran l’ensemble des échéances créées pour le dossier qui vient d’être ajouté. Dès l’admission, nous programmons la décision de 72H , l’audience à J12 et le collège annuel en SDDE.

Les échéances sont désormais visibles également depuis l’écran d’accueil “Échéancier”.

Nous retrouvons ici (dans le cadre en bas à gauche) la décision 72H prévue dans 3 jours. En cliquant sur le nom du patient nous arrivons sur la fiche du patient concerné et pouvons ensuite valider l’échéance par exemple.

La validation d’une échéance peut avoir plusieurs effets en fonction de l’échéance validée. Par exemple, la validation d’une décision 72H va demander à l’utilisateur de valider l’avancée du patient dans une nouvelle bulle (en général, vers la bulle “en attente d’audience J12”), alors que la validation d’une décision mensuelle ou audience 6 mois aura simplement pour effet de programmer la suivante échéance du même type.

Dans l’éventualité où des échéances ne seraient pas validées à temps, un nouveau encadré apparaîtrait sur l’échéancier. Cet encadré affiche uniquement sur la date du jour courant  la liste des échéances qui étaient prévus sur les x derniers jours et qui n’ont pas été validées. (x paramétrable sur l’écran de paramétrage des formules – 7 jours par défaut). Cet affichage nécessite le droit planipsy:echeances:retard:read

Pour chaque échéances remontée dans cette liste, vous pouvez déclarer que vous souhaitez ignorer l’alerte depuis la fiche patient en cliquant sur l’icône . Cette action nécessite le droit planipsy:echeances:retard:toggle_ignore

Le droit d’affichage et le droit d’ignorer une échéance en retard sont affectés par défaut aux groupes PLANIPSY-ADMINISTRATIF et PLANIPSY-MEDICAL.

Ajout d’un commentaire sur la fiche du patient

Il est possible d’ajouter un commentaire sur la fiche d’une mesure en cliquant sur le lien modifier situé sous le numéro de dossier en haut de page (nécessite le droit utilisateur dédié).

Ce commentaire sera visible par tous les utilisateurs qui sont autorisé à voir les commentaires (nécessite le droit utilisateur dédié).

L’écran de modification permet de saisir le commentaire.

La case `Important` va ajouter une bordure épaisse rouge (au lieu d’une simple bordure noire).

Le commentaire s’affiche alors sur la fiche de la mesure pour tous les utilisateurs qui ont le droit de lire les commentaires.

Cet article vous a-t-il été utile ? Oui 1 Non 1